Bienvenue sur le site Vol de nuit

Vous êtes sur la page "TOPACCESS Conception création de sites web accessibles"


1. Accès rapides :

image : étoile VOL DE NUIT animée
image : logo VOL DE NUIT.net
image : Avion jaune et texte Prenez de l'altitudePhoto dans les tons jaunes représentant un ciel nuageux et un ancien avion biplan sous lequel est écrit : Prenez de l'altitude

2. Menu d'accès aux 3 grandes rubriques du site :

DES SOLUTIONS INTERNET D'AUJOURD'HUI
POUR DES BESOINS D'AUJOURD'HUI


3. Contenu de la page en cours

Vers un web universel ?

Osez un site accessible...

Notre offre internet

 Tout d'abord qu'est-ce que le web accessible ? Est-ce (comme on nous l'a déjà dit au téléphone) un « gadget pour les gens qui ont la vue faible » ? Est-ce un nouvel objet marketing pour « vendre du site » ? Est-ce un « nouveau culte » pour une nouvelle secte ?

 Pour certains il ne s'agit que de rajouter des boutons qui agrandissent les textes et le tour est joué, les mal-voyants seront comblés. En réalité l'enjeu de l'accessibilité est très largement au-delà de cette vision : il est dans la relation qui s'établit entre un site et son visiteur. Un site, c'est avant tout du contenu : textes, informations, produits, images, etc. Ce contenu, pour remplir son rôle, doit être diffusé auprès du plus grand nombre. Pour de nombreuses raisons hélas ce contenu n'arrive pas à destination, ou alors incomplet, ou alors incompréhensible. C'est par exemple le cas du public handicapé (déficiences visuelles - cécité complète, mal-voyance, daltonisme - empêchant ou gênant la lecture, déficiences motrices empêchant la navigation à la souris, déficiences culturelles - illettrisme par exemple - rendant l'accès au contenu-texte difficile, etc.), c'est aussi celui du public « à technologie de consultation alternative » (consultation sur PDA, ordinateur de poche, téléphone portable compatible ou par communication téléphonique standard, lecteur vocal, etc.), c'est également celui du public ayant pour une raison ou pour une autre choisi de désactiver certaines fonctionnalités de leurs navigateurs internet (blocage de pop-up, javascript désactivé, etc.). Ces publics, une fois réunis et additionnés, ne sont plus du tout minoritaires. Selon des études statistiques, 5% des internautes a désactivé des fonctionnalités, 8% de la population masculine française est atteinte de daltonisme, 18% des internautes a besoin d'assistance pour lire (lunettes, prothèses diverses) et 3% n'a pas la précision motrice suffisante pour utiliser un menu déroulant de façon satisfaisante à la souris. Rendre un site accessible consiste à pallier à ces diverses raisons qui empêchent l'accès au contenu intégral et sans altération. L'étude « Livre Blanc Accessibilité du web » menée par SmartLine et ReadSpeaker estime à 10% le nombre d'internautes n'accédant pas de façon satisfaisante et/ou complète au contenu global d'un site.

 S'engager dans une démarche d'accessibilité c'est :
 • proposer à vos visiteurs un site consultable quels que soient les méthodes et outils de consultation,
 • garantir un accès optimal au contenu par le plus grand nombre,
 • pérenniser et rentabiliser votre investissement,
 • s'ouvrir à des catégories de visiteurs jusqu'alors inatteignables,
 • s'assurer d'une compréhension de votre offre commerciale, de votre activité, de votre travail,
 • privilégier un travail de fond sur le contenu et son organisation,
 • prendre une option sur un meilleur référencement dans les moteurs de recherche, et quelques années d'avance sur votre concurrence.

 

Citation

  « Nous parlons ici bien entendu de toutes les personnes handicapées visuelles, motrices ou sonores, mais aussi des personnes ayant des problème cognitifs (origine génétique, dyslexie) ou qui sont illettrées voire analphabètes. Que ce soient des handicaps de naissance, accidentels ou survenus avec l'âge, ces personnes estimées au nombre de douze millions en France sont à ce jour brutalement mises en face d'une évidence, aujourd'hui l'accès au réseau Internet n'est globalement pas pensé pour eux, et ce malgré les efforts du World Wide Web Consortium (W3C) ». in Livre Blanc Accessibilité du web (SmartLine - ReadSpeaker)

Qu'est-ce que (n'est pas) l'accessibilité ?

Idée fausse n°1

 Mettre un bouton pour agrandir les textes suffit à rendre un site accessible... FAUX : agrandir les textes est une fonctionnalité native des navigateurs internet. Ajouter des boutons dans la page n'accroît que la facilité et la rapidité d'accès à cette fonction déjà présente.

Idée fausse n°2

 Un site valide W3C est accessible... FAUX : il est structurellement prêt pour le devenir mais ne l'est pas encore. Un exemple ? Imaginez une page web avec une image de 2 kilomètres de long ! Cette page serait pourtant valide... La validation confirme que la structuration du document est correcte en terme de langages utilisés ; elle ne vérifie ni la pertinence de la sémantisation, ni la cohérence du contenu.

Idée fausse n°3

 L'accessibilité, c'est pour les handicapés... FAUX : tout l'enjeu de l'accessibilité est de rendre consultable un contenu internet quels que soient les moyens et outils de restitution, qu'ils soient actuels (PDA, téléphones portables, lecteurs vocaux, émulateurs braille, vocalisation assistée, projection...) ou futurs (diffusion TV, radio, livres numériques, informatique embarquée dans un véhicule, tissus-écrans...). Note : ce point est développé plus longuement dans le texte "web sémantique" : lien en bas de page...

Idée fausse n°4

 Les contraintes liées à l'accessibilité sont telles qu'elles tuent toute créativité et finissent toujours par produire des sites plats et ternes... FAUX : la démarche de mise en accessibilité d'un site n'a strictement aucune incidence sur son aspect... Elle ne fait que séparer celui-ci du contenu. C'est la difficulté à structurer sémantiquement les contenus qui contraint la plupart des fabricants-réalisateurs de sites à faire supporter par le design ce qui ne devrait pas l'être.

Idée fausse n°5

 L'accessibilité est une mode qui passera aussi vite qu'elle est venue... FAUX : l'avenir du web est dans la sémantique des contenus, seule à même de permettre à terme la restitution de ceux-ci sur les supports et outils évoqués plus haut. L'accessibilité ne fait que prendre les devants en anticipant les futures applications de l'internet.

Idée fausse n°6

 L'accessibilité c'est bien, mais ça coûte trop cher... FAUX : un site accessible, en présentant une séparation parfaite entre aspect (couche graphique, couche de mise en page, couche de fonctionnalités, etc.) et contenu autorise des interventions sur n'importe lequel de ces éléments sans que les autres ne soient affectés. En terme de coût de maintenance, de coût de mise à jour, de coût de développements futurs, de coût de refonte ultérieure, etc. un site accessible représente un investissement beaucoup plus vite rentabilisé.

Idée fausse n°7

 L'accessibilité ça ne marche pas à tous les coups... FAUX : se tenir au plus près des standards du W3C garantit que quel que soit le matériel utilisé, le contenu sera restitué intégralement (à condition que le fabricant dudit matériel les respecte également, ce qui n'est pas encore toujours le cas mais le devient un peu plus chaque année).

Idée fausse n°8

 L'accessibilité c'est seulement pour les sites de service public... FAUX : si la loi du 11 février 2005 vise à obliger les sites de l'administration française à devenir accessible dans un délai de 3 ans, elle ne l'interdit pas aux autres !

Idée fausse n°9

 Investir dans l'accessibilité n'est pas rentable... FAUX : se garantir 10 à 15% de visiteurs potentiels supplémentaires n'est jamais négligeable ni à considérer comme superflu.

Idée fausse n°10

 Un contenu correctement structuré suffit donc à rendre le site accessible... FAUX : un lecteur vocal n'a pas par exemple la capacité d'interprétation de l'oeil humain : une phrase grammaticalement mal construite, des fautes d'orthographe, des syntaxes hasardeuses peuvent restituer à l'audition un contenu totalement incompréhensible.

Idée fausse n°11

 Un site est accessible ou ne l'est pas... FAUX : il l'est plus ou moins, un peu ou beaucoup, complètement ou quasiment pas. Les normes internationales WAI prévoient 3 niveaux : A, AA, AAA, correspondant aux niveaux Bronze, Argent et Or du label Accessiweb en France. Plus le nombre de critères remplis s'élève plus le site monte dans les échelons, permettant ainsi de se fixer des paliers dans son développement.

Nos engagements

Développement

 Nous définissons ensemble le niveau d'accessibilité recherché et les moyens à se donner pour y parvenir. Votre projet est ensuite développé sur ces bases.

Validation

 Tous nos sites du programme | TOPACCESS | sont validés W3C page par page. Des séries de validations complémentaires sont ensuite effectuées auprès d'autres instances de validation - y compris la norme 508 (norme US) - jusqu'à obtention de rapports d'analyse 100% vierges.

Tests et simulations

 Une série de tests et de simulations est systématiquement entreprise, portant notamment sur la restitution de votre site en mode textuel, en vocalisation, sur écran miniatures (PDA), sur des navigateurs en mode texte (Lynx), sur lecteur d'écran (Jaws), scripts désactivés, images désactivées, textes agrandis plusieurs fois, application d'effet loupe sur les pages, etc. jusqu'à obtention de résultats satisfaisants et cohérents.

Vocalisation

 En partenariat avec la société ReadSpeaker nous vous proposons la vocalisation partielle ou complète, locale ou externe, de votre site web. Nous vous invitons à consulter notre site Accessimairies.net pour écouter le résultat obtenu.

Label Accessiweb

 L'obtention du label Accessiweb est le gage d'une accessibilité maîtrisée et garantie. Assez cher (autour de 3 à 4000 euros) ce label pour être obtenu nécessite évidemment d'être demandé ! Nous préparons le site à cette obtention et nous chargeons des démarches.

 

À consulter également

3 exemples de sites appliquant les critères d'accessibilité du programme TOPACCESS.

Accessibilité : les règles d'accessibilité de ce site...

Web sémantique : texte théorique posant les fondements de notre démarche complète. Un peu long à lire, il expose en quoi la « révolution numérique » est encore à faire.

SMARTNET : Votre site consultable sur PDA et téléphone portable, la clé de l'avenir du web...

Audits : nous réalisons des audits de sites existants,portant sur leur accessibilité, leur interopérabilité,leur structure sémantique, informatique, etc.

Tests et validations : découvrez la totalité des tests et validations réalisés pour vous garantir un site certifié TOPACCESS 100% conforme aux standards de l'accessibilité et de l'interopérabilité.

Formations : nous proposons des formations à nos clients : initiations aux langages du web, interventions sur sites, préparation d'images, etc.

Liens utiles : une série de liens concernant l'accessibilité du web.

Accessimairies.net (site externe s'ouvrant dans une nouvelle fenêtre) : présentation de notre offre « Accessibilité » aux collectivités locales.


4.Colonne d'informations annexes

Fil d'ariane

3 exemples

image : ecran du site a voir

ACCESSIMAIRIES

image : ecran du site a voir

ADEME ALSACE

image : ecran du site a voir

RÉGION ALSACE

Sur cette page...

Changer la mise en page
Revenir à la version standard
Note : il s'agit strictement la même page qui est ouverte, mais la séparation aspect/contenu permet de n'interagir que sur son aspect sans toucher au contenu lui-même.


5. Outils divers :

Vol de Nuit : 1 rue des petits champs, 67300 Strasbourg-Schiltigheim  |  Tél 03 88 18 90 20  |  Fax 03 88 18 90 21 |